Bouclier tarifaire du gaz : ce qu'il faut savoir ...
Actualité

Bouclier tarifaire du gaz : ce qu'il faut savoir ...

Syndic 16 septembre 2022
Bouclier tarifaire du gaz : ce qu'il faut savoir ...

Bouclier tarifaire du gaz 

Pour la Commission de régulation de l'énergie, sans la protection de l'Etat, le gaz aurait été 105,1% plus cher qu'au 1er octobre 2021. Les clients d'Engie ne paieront pas plus cher leur gaz au 1er septembre qu'en octobre 2021 grâce au « bouclier tarifaire.

Dès la fin de l’année 2021, un premier « bouclier tarifaire » a permis de protéger les consommateurs ayant un contrat individuel de gaz. Une mesure qui a permis le gel du tarif de vente réglementé du gaz naturel au niveau d’octobre 2021 jusqu’en juin 2022. Entre le 1er Janvier 2021 et le 30 Octobre 2021, la hausse du tarif atteint près de 57%, ce qui vient influer lourdement sur les factures des consommateurs. Alors que 18 % des logements en France sont concernés par le chauffage collectif ; Plurience et Billon Immobilier sont mobilisés pour étendre ce dispositif aux copropriétés.

Bouclier tarifaire : quels logements concernés

Il s'agit des logements chauffés collectivement au gaz :

  • Via un contrat d'achat direct de gaz naturel
  • Dans le cadre d'un contrat d'exploitation de chaufferie
  • Par un réseau de chaleur 

Bouclier tarifaire en copropriété : comment s’inscrire ?

Les ménages concernés n’ont aucune démarche à faire pour s’inscrire à ce dispositif. Les demandes d’aides seront émises par les fournisseurs d’énergies. Le bouclier couvre aussi les résidences étudiantes dont les hausses tarifaires seraient répercutées dans les charges. L’aide concerne la période hivernale de 2021-2022, soit la période du 1er novembre 2021 au 30 juin 2022. L’aide est reversée par le fournisseur d’énergie sur le compte de la copropriété ou du bailleur titulaire du contrat de gaz. 

L’aide est apportée aux particuliers, mais pas aux personnes morales : un commerce ou une entreprise locataire ou copropriétaire dans l’immeuble ne peut pas bénéficier du bouclier tarifaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand l’aide sera-t-elle versée ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’aide sera versée par l’État dans les 30 jours suivant la demande faite par les fournisseurs. Ceux-ci devront la reverser intégralement à leurs clients au plus tard 30 jours après l’avoir reçue. Le syndic, ou le mandataire, a l’obligation d’informer les copropriétaires ou le bailleur du montant individualisé de l’aide avant même la régularisation des charges. Il le fera, au plus tard, un mois après qu’il aura perçu l’aide globale à l’immeuble. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’aide sera versée par l’État dans les 30 jours suivant la demande faite par les fournisseurs. Ceux-ci devront la reverser intégralement à leurs clients au plus tard 30 jours après l’avoir reçue. Le syndic, ou le mandataire, a l’obligation d’informer les copropriétaires ou le bailleur du montant individualisé de l’aide avant même la régularisation des charges. Il le fera, au plus tard, un mois après qu’il aura perçu l’aide globale à l’immeuble.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4 raisons de choisir Billon Immobilier
  • Un traitement rapide de vos questions et dépôts de dossier

  • Suivez vos dossiers en temps réel...

  • 230 collaborateurs expérimentés et spécialistes de leur secteur à votre service

  • + de 60 000 logements gérés sur l'ensemble du territoire