Fiche pratique

Compostage collectif : comment faire du compost en copropriété ?

Syndic 4 janvier 2021
Compostage collectif : comment faire du compost en copropriété ?

Chaque année en France, un habitant produit 354 kg d'ordures ménagères. 30% de ces déchets pourraient cependant être recyclés en compostage. A l’heure où l’empreinte écologique de la consommation des ménages est regardée attentivement le compostage se présente comme une solution verte pour diminuer la quantité d’ordures ménagères.

Qu’est-ce que le compostage ?

Le compostage consiste à décomposer les déchets organiques de façon naturelle pour produire un terreau fin et riche en nutriment pour les plantes.

Pourquoi adopter le compostage ?

La Loi de transition énergétique votée en 2015 prévoit qu’à l’horizon 2025, chaque citoyen devra disposer d’une solution pour trier ses déchets alimentaires et de jardin séparément. Le compostage permet de revaloriser les déchets et d’obtenir un engrais naturel qui peut alors être réutilisé pour les plantes, les fleurs des habitants ou même les espaces verts communs.

Quels déchets peuvent être compostés ?

Le compostage de proximité est amené à traiter principalement des déchets de cuisine et de table :

  • Epluchures
  • Coquilles d’œufs
  • Marc de café et filtres papier
  • Petit déchet verts : fleurs, feuillez mortes ….
  • Petits déchets ménagers : serviettes papier, essuie-tout…

Installation d’un composteur en copropriété :

Avant d’aborder ce type de projet, il est fortement recommandé de sonder en amont les habitants (copropriétaires et locataires) pour garantir un nombre de participants qui alimenteront le composteur et choisir un emplacement pouvant accueillir les bacs. Cliquez ici pour télécharger le modèle d’enquête Billon Immobilier Cela permet aussi de définir des interlocuteurs dédiés pour l’entretien du compostage, qui peut être confié au gardien de l’immeuble, et les personnes en charges de mettre leurs déchets. Le coût des installations varie selon le cubage du composteur, de 75 € pour un bac de compostage et jusqu’à 4.500 € pour un pavillon de 20 cubes De nombreuses collectivités locales proposent d’accompagner et d’aider au financement des bacs

Composteur en copropriété les parties communes

Le projet d’installation d’un composteur doit être voté en Assemblée Générale :

  • Voter la mise en route du projet

  • L’achat éventuel d’un composteur ou le prêt par la collectivité locale

  • L’emplacement de celui-ci

Cette décision peut être prise à la majorité simple de l’article 24, mais si l’on considère qu’il s’agit d’un équipement commun, la copropriété doit voter à la majorité absolue de l’article 25.

Installation du composteur dans une partie privative :

Installé sur une partie privative le composteur ne nécessite pas de vote en AG. Il faut cependant être attentif sur l’utilisation du dispositif pour que celui-ci ne cause aucun trouble anormal de voisinage.

4 raisons de choisir Billon Immobilier
  • Un traitement rapide de vos questions et dépôts de dossier

  • Suivez vos dossiers en temps réel...

  • 230 collaborateurs expérimentés et spécialistes de leur secteur à votre service

  • + de 60 000 logements gérés sur l'ensemble du territoire