Gestion : le logement va-t-il se dévaloriser avec le nouveau DPE ?
Actualité

Gestion : le logement va-t-il se dévaloriser avec le nouveau DPE ?

Gestion locative 30 juin 2021
Gestion : le logement va-t-il se dévaloriser avec le nouveau DPE ?

Quels changements pour le propriétaire bailleur ?

Aujourd’hui, le diagnostic de performance énergétique comporte toujours deux étiquettes allant de "A" (pour les biens les plus performants) à "G" (pour les plus énergivores) :

  • une étiquette énergie renseignant sur la consommation du logement en énergie primaire
  • une étiquette climat renseignant sur les émissions associées de gaz à effet de serre (GES).

Le DPE devient opposable au 1er juillet

Le nouveau DPE fiabilisé deviendra opposable au 1er juillet 2021, au même titre que les autres diagnostics du bâtiment. Le locataire pourra se retourner si il constate que le DPE est erroné.

Le nouveau DPE va mettre l'accent sur les défauts des logements énergivores, notamment ceux classés F et G, interdits à la location à l'horizon 2028. Concernant la durée, la validité des DPE réalisés avant le 1er juillet seront réduites :

  • Jusqu’au 31.12.2022, s’ils ont été réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017
  • Jusqu’au 31.12.2024, s’ils ont été réalisés entre le 1er janvier 2018 et le 30 juin 2021.

Vers une dévalorisation ?

Le nouvel affichage du DPE va permettre de faire clairement le parallèle entre les performances énergétiques et les conséquences sur la facture d’énergie du locataire. Ces mentions bientôt obligatoires dès 2022 sur toutes les annonces, vont avoir un impact au moment de la décision du locataire. La nouvelle méthode de classement va voir apparaitre de nouveaux bien classés en "E", "F" ou "G " qui seront affublés du pictogramme « passoire énergétique » qui pourrait être dissuasif.

Clairement, les biens non rénovés posséderont une image moins attrayante pour les locataires. Alors que le projet de gouvernement de la Loi Climat et résilience est toujours au Parlement, un calendrier progressif d'interdiction de mise en location des logements classés "F"et "G" à horizon 2028 pourrait se voir confirmer ainsi qu’une interdiction de locations des logements classés "E" à partir de 2034. Une raison supplémentaire pour rénover les logements sans attendre !

4 raisons de choisir Billon Immobilier
  • Un traitement rapide de vos questions et dépôts de dossier

  • Suivez vos dossiers en temps réel...

  • 230 collaborateurs expérimentés et spécialistes de leur secteur à votre service

  • + de 60 000 logements gérés sur l'ensemble du territoire